Affichage sauvage l'exemple... à ne pas suivre!

Publié le par CONTES AVENIR

2012-03-25 AFFICHAGE PRESID CONTES FRONT DE GAUCHE PCF (7)A CONTES tout est permis!

2012-03-25 AFFICHAGE PRESID CONTES FRONT DE GAUCHE PCF (4)

 

L'affichage sauvage de certains politiques est dans la ligne de la démagogie qu'ils déploient pour essayer de convaincre la population.

No LIMIT!

   Ecoles, routes, HLM, transformateurs EDF,

murs, jardins d'enfants tout y passe... 2012-03-25 AFFICHAGE PRESID CONTES FRONT DE GAUCHE PCF (5)

 

Vous avez été très nombreux à vous plaindre, nombreux à me dire que" l'homme" pour lequel vous avez voté, soit disant désormais apolitique vous trompe...

Contes est bien le dernier bastion communiste ou tout est permis... pour certains! pas pour vous!!

 

2012-03-25 AFFICHAGE PRESID CONTES FRONT DE GAUCHE PCF (11)

2012-03-25 AFFICHAGE PRESID CONTES FRONT DE GAUCHE PCF (10)

 

2012-03-25 AFFICHAGE PRESID CONTES FRONT DE GAUCHE PCF (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourtant des solutions démocratiques existent... utiliser les panneaux dont l'usage est obligatoire...  

C'est cela aussi le respect mutuel.2012-03-25-AFFICHAGE-PRESID-CONTES--11-.jpg

Publié dans Politique

Commenter cet article

Force4 27/03/2012 18:02

et j'ajouterais qu'un ramassage des containers poubelles ne saurait nuire, ce spectacle affligeant est trop souvent répété, quand je pense que l'ascenseur menant au vieux village est destiné aux
habitants ainsi qu'aux touristes , on peut se demander quelle vision ils auront les pauvres.

CONTES AVENIR 25/11/2012 15:01



Monsieur,


je viens de prendre connaissance tardivement de votre commentaire. A ma décharge je ne connaissais pas cette option du blog, l'essentiel des infos se faisant par contes.avenir@gmail.com


N''hésitez pas à me faire passer vos questions précises et argumentées (plans, photos) par mel pour que je les aborde en Conseil Municipal.


Meilleures salutations.


Christophe CERAGIOLI


www.contes-avenir.fr



Force4 27/03/2012 16:14

Quand on pense que l'exemple vient du haut, il ne faut pas s'étonner de l'incivisme récurant de ses habitants.