Amender la démocratie; tout un programme...

Publié le par CONTES AVENIR

A la lecture même du titre du titre de cet article le programme est détestable. Et pourtant...

C'est le jeu auquel s'adonne la municipalité en essayant par tous les moyens d'empêcher l'expression démocratique sur tout le territoire de notre commune.

Comment?

 En premier lieu avec la lettre du Paillon, véritable organe de presse dévoué à la municipalité et payé avec vos/nos impôts dont le Maire, Francis Tujague est le Directeur de publication.

 

lettre du paillon 24 04 au 07 05 2013Non content de laisser l'équivalent d'un peu plus d'un timbre poste à l'opposition, en tant que représentant élu des Contois, je suis systématiquement et volontairement écarté des articles. Par chance, mon égo n'en souffre pas.  Je rends hommage à nos employés municipaux qui doivent travailler dans ces conditions.

 

Mais cela n'est pas tout... Le Directeur de publication se permet même d'utiliser l'espace de l'opposition qui a le droit de l'utiliser ou pas!. Là ou il y a de la gêne, il n'y a pas de plaisir...

 La Lettre du Paillon 3 au 16 10 2012

Là où les choses sont plus graves c'est quand mes propres articles (oui ceux du "timbre poste"!) sont en plus modifiés et les images supprimées. L'épisode du "drapeau rouge" est à ce titre significatif;

 20130720_195821.jpg

Oui à Contes la démocratie est sous contrôle...

 

 

En second lieu avec "Le Paillon";

Journal d'opinion communiste, dont Monsieur Gérard De Zordo, adjoint à la commune de Contes, est le rédacteur en chef, ce qui est son droit le plus absolu.

 Ce journal passe le plus clair de son temps "à taper" sur l'opposition républicaine constructive. Comme vous l'avez constaté, vous, nombreux, qui le recevez sans jamais avoir été abonnés, la moquerie gratuite et stupide est son fond de commerce et le soutien inconditionnel aux Maires Communistes de Drap, Marc Morini, et de Touet de l'Escarène, Noël Albin, la finalité.

 

Il est intéressant de s'attarder sur la manière dont est composé ce journal. Pour ma part, je le trouve très proche de "la Lettre du Paillon", qui lui est payé par vos impôts. Le rouge bien sûr y est présent, mais attardons nous plutôt sur la qualité du papier, les polices de caractères etc... je vous laisse mener pour l'instant, par jeu, plus avant vos recherches...

 

Soyez persuadés qu'une fois les élections municipales passées, si, grâce à votre soutien, je suis élu, je ferai la Lumière sur tout cela.

 

En troisième lieu l'affichage...:

REMORQUE AFFICHAGE CONTES (8)Impossible d'afficher dans notre pourtant belle commune... Pas de "colonnes Morris", pas de panneaux d'affichages libres... rien qu'une information controlée... J'ai même été dans l'obligation de mettre en place un panneau mobile pour faire passer quelques messages... mais pour combien de temps... les places de parking se ferment une à une...  et, ce ,malgré la construction de parkings.... mais celà, c'est pour le prochain article!

 

A Contes, comme en Chine ou en Corée, l'expression est sous contrôle Libérons l'expression républicaine muselée.

 

Rejoignez Contes Avenir contes.avenir@gmail.com

 

Publié dans Politique

Commenter cet article